Le FORUM des étudiants de DROIT

 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Louis XVI et les Etats généraux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
novathium
Prolétaire
Prolétaire


Masculin
Age : 23
Études : Licence de droit
Nombre de messages : 9


MessageSujet: Louis XVI et les Etats généraux   Sam 16 Fév - 13:39

Bonjour,

Je suis en L1 et j'ai un commentaire à faire en TD histoire du droit sur la déclaration du 3 mai 1788

au Parlement de Paris, cette déclaration est faite pas J.J Duval d'Eprémesnil et dans laquelle il souhaite

convoquer les Etats généraux.

On sait que Mr Duval est considéré comme le "héros des révolutionnaires" depuis qu'il demande cette

convocation, il se fait d'ailleurs en partie arrêter et exiler à cause de ça.

Par ailleurs on sait que le 8 mai 1788 Louis XVI va convoquer les Etats généraux (ce qui n'avait pas été

fait depuis 1619).

On dirait que ça embête beaucoup Louis XVI de convoquer les Etats généraux et j'aimerai comprendre

pourquoi
, car je ne trouve pas d'explication dans mon cours.

Merci à tous pour votre lecture et bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis XVI et les Etats généraux   Sam 16 Fév - 22:11

Pour faire simple, en réunissant les Etats généraux Louis XVI sait qu'il perd la main politique. Bien sûr, il reste l'autorité première, il est le roi, qui plus est un roi absolutiste. Mais justement, l'un des aspects de l'absolutisme repose sur l'absence de convocation des Etats généraux qui sont, pour grossir l'idée, une forme de contre-pouvoir, ou plutôt une garantie contre ses excès, contre toute forme de tyrannie. Or, Marie de Médicis les convoque en 1614 (et non pas en 1619) pour assoir son autorité mais ils vont se montrer assez indisciplinés, les séances vont mal se passer de sorte que sous Louis XIII et ses successeurs, on retrouve une crainte de la convocation. On peut y voir aussi un fait de Richelieu qui conseillait vivement le Roi de ne pas les convoquer pour assoir un peu plus un pouvoir absolutiste, c'est vraiment l'artisan de cette pratique. Enfin, pour centrer le propos sur Louis XVI, on peut aussi assortir sa crainte à celle des Parlements. Il est assez effrayé par toute forme de contestation en général (il sera servi en 1789 comme chacun le sait). Ce n'est pas vraiment le tyran que l'Histoire dépeint, c'est un homme plutôt "mou", angoissé, réservé. Mais un roi absolutiste néanmoins. L'état des finances, considérablement entamées par la guerre en Amérique et il me semble une crise économique due à de mauvaises récoltes sur plusieurs années, ne lui laisse pas vraiment le choix. Le convocation des Etats généraux est ensuite le point clé qui va faire basculer la France dans une phase pré-révolutionnaire, puis révolutionnaire en 1789.
Revenir en haut Aller en bas
novathium
Prolétaire
Prolétaire


Masculin
Age : 23
Études : Licence de droit
Nombre de messages : 9


MessageSujet: Re: Louis XVI et les Etats généraux   Dim 17 Fév - 16:47

Ah super ça m'aide beaucoup car tu parle même du parlement c'est vraiment très sympa de ta

part Smile merci et bon week-end à tous !!
Revenir en haut Aller en bas
Sténé
Tribun
Tribun
avatar

Féminin
Age : 27
Études : 2A IEP Strasbourg
Nombre de messages : 636


MessageSujet: Re: Louis XVI et les Etats généraux   Jeu 21 Fév - 19:45

"l'absolutisme repose sur l'absence de convocation des Etats généraux qui sont, pour grossir l'idée, une forme de contre-pouvoir, ou plutôt une garantie contre ses excès, contre toute forme de tyrannie"

salut, je ne suis pas d'accord. Le présupposé en 1789, c'est que les états-généraux étaient tombés en désuétude. A l'époque, on ne résonnait donc pas de la sorte.

Et louis 16 craignait leur réunion, comme il l'a déjà été dit, car en 1614 ils ont discuté de sujets pour lesquels ils n'avaient pas été réunis, événement qui s'est par ailleurs à nouveau produit en 1789, on connaît la suite.

On a dû dans ton cours te parler de la réunion des états généraux : originellement, ils ont été institués en france en 1302 par le roi Philippe IV le Bel pour donner une apparente légitimité à ses décisions à l'encontre du pape. Un organe tiers arbitrait le conflit qui l'opposait au saint siège, bien sûr en faveur du roi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis XVI et les Etats généraux   Jeu 21 Fév - 21:36

Sténé a écrit:
Le présupposé en 1789, c'est que les états-généraux étaient tombés en désuétude. A l'époque, on ne résonnait donc pas de la sorte.

Justement si. Je ne parle évidemment pas de balance des pouvoirs à la Montesquieu, j'évoque une garantie contre la tyrannie. Et à l'époque on raisonnait bien comme cela, sinon les Etats généraux n'auraient jamais acquis une telle vigueur, une telle force symbolique lors de leur réunion. Et l'idée n'est pas neuve. En fait c'est étroitement lié avec les premières doctrines qui ont amené la théorisation du contrat social. Je pense bien sûr aux monarchomaques. Par exemple, au XVIe, François Hotman considérait que les EG devaient avoir le pouvoir de déposer le Roi en cas d'abus de celui-ci, parce qu'il considérait qu'ils partageaient la souveraineté avec lui. Thédore de Bèze avait un peu la même idée d'ailleurs, mais lui ne se référait pas aux EG mais à des "magistrats inférieurs".

Les Etats généraux sont bien tombés en désuétude, mais pas parce qu'on a oublié cette pratique. Ce serait une vision simpliste et éronnée. La royauté avait une réelle crainte des Etats généraux. J'évoquais Richelieu et je pense que son rôle est tout à fait intéressant. Avec le ministériat, il réactualise l'exercice du pouvoir. S'il y a désuétude des EG sous Louis XVI, c'est en grande partie de son fait. D'ailleurs, c'est lui qui permet la suppression des Etats provinciaux et la minimisation de la place des parlements.

J'espère avoir été plus clair Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louis XVI et les Etats généraux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis XVI et les Etats généraux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis XVI et les Etats généraux
» Attention: Etats généraux du Bouddhisme.
» Grenoble, 28-30 janvier 2011 : "Etats généraux du renouveau".
» Etats généraux de l'Antiquité à la Sorbonne - samedi 28 février 2015
» Etats généraux de la sécurité à l'école ("nan, nan, rien n'a changé, tout, tout a continué...")

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le FORUM des étudiants de DROIT :: DROIT : Cours, TD, Sujets de réflexion ... :: LICENCE 1-
Sauter vers: